Amélie Clergue Vaurès
Ayurveda & Kinésiologie
 

Cabinet Ayurveda & Kinésiologie à Paris 16

 
 

Traverser l'hiver en douceur

Alimentation et énergie

Mes tips et une recette douce et réconfortante pour lutter contre le froid !

L’hiver est là avec ses multiples changements. En observant la nature nous pouvons constater que les nuits sont plus longues, toutes les feuilles caduques des arbres sont tombées, les oiseaux ont migré, il y a moins d’insectes et certains mammifères sont en train d’hiberner vivant sur leurs réserves de graisse. Et nous ? Comment abordons-nous ce nouveau cycle de la nature ? Il serait déraisonnable de ne pas s’y préparer !

Quatre ou six saisons ?

En Inde, il y a six saisons qui correspondent à deux alternances des trois doshas par an. En occident ce n’est pas aussi simple avec quatre saisons. L’hiver a pour dosha dominant Kapha au début de la saison et Vata sur la fin. Par temps froid, humide et gris, Kapha a tendance à s’accumuler puis à s’aggraver. Par temps sec et venteux Vata est dominant et il faudra l’apaiser. 
Kapha nous encourage à profiter de l’hiver, à en apprécier la lenteur pour se reposer. Il nous invite au cocooning, à nous recentrer, nous régénérer.

La clé d’un bel hiver : trouver un équilibre de doshas !

Le ralentissement de l’hiver doit nous permettre de fortifier notre ancrage, une vertu de Kapha. Mais attention, si Kapha s’aggrave trop nous risquons de ne plus avoir envie de sortir, de tomber dans la léthargie. Se plaire dans un confort douillet ne signifie pas hiberner ! Mais en hiver, heureusement, Vata n’est jamais bien loin et dynamise avantageusement Kapha. Pour apaiser Kapha nous devront stimuler l’organisme globalement. En hiver le corps est moins éveillé. Il s’affaiblit plus facilement. Si les dérèglements hivernaux sont souvent liés à Vata, premier dosha à se dérégler, ils le sont aussi à Kapha par accumulation de mucus.

Les maladies sont principalement sur les zones de Kapha : tête, coup, poitrine. Ce sont par exemple : rhinite, sinusite, pharyngite, bronchite, angine, etc. Pour les prévenir nous renforcerons notre routine d’hygiène de vie :

  • Se gratter la langue dès le réveil.
  • Se laver le nez à l’eau salée régulièrement avec un lota.
  • Se masser à l’huile corps et visage pour atténuer les effets desséchants du temps hivernal.
  • Bien se couvrir en particulier la tête, le cou et la poitrine avant de sortir.

Ces simples mesures vont calmer Kapha et nous éviter des refroidissements.

Et côté alimentation ?

Du point de vue alimentaire, nous allons choisir notre alimentation de manière à apaiser à la fois Kapha et Vata. Pour cela il faudra trouver un équilibre entre les saveurs. Le doux, l’acide et le salé aggravent Kapha et calment Vata tandis qu’à l’inverse le piquant, l’amer et l’astringent calment Kapha et aggravent Vata. La nourriture devra être riche et hydrater, être digeste et réchauffer, toujours pour satisfaire en même temps Kapha et Vata.

Quelques conseils fondamentaux :

Manger chaud et plutôt liquide pour hydrater, nourrir, détoxifier. Par exemple : des soupes épaisses.
Manger des aliments de saison. Ils sont nourrissants et se digèrent facilement. Par exemple : patate douce, potiron, poireau, butternut, chou, etc.
Augmenter les apports de lipides (huile, oléagineux, ghee), importants pour nous donner de l’énergie pour lutter contre le froid.
Boire chaud : de l’eau tiède citronnée le matin, des tisanes au cours de la journée.
Éviter les aliments refroidissants comme les laitages, le blé ; les excès de fruits secs sucrés comme dattes, figues, abricots, pruneaux, cranberries et enfin limiter le cru.

Se reconnecter à la nature

En Ayurvéda l’observation des cycles de la nature est essentielle. L’hiver incline au repos donc réduisons notre activité. Assurons seulement ce qui est essentiel. C’est un temps propice au repli, à l’introspection, au retour à soi. Profitons-en. Il va nous permettre de régénérer notre substance et d’arriver au printemps plein d’énergie.

Une recette d’hiver douce et réconfortante…
pour lutter contre le froid !

Dans la recette d’hiver préparée avec Louise de Maison Loüno, nous avons choisi de mettre en vedette la patate douce. C’est un aliment très intéressant et souvent méconnu. Cuite, elle a la consistance d’une pomme de terre crémeuse délicatement sucrée avec une belle chair orangée : couleur chaude et texture gourmande. Sa saison va d’octobre à mars. Profitons-en tout l’hiver.
On la sélectionne bien ferme et le plus coloré possible. On peut la faire bouillie, à la vapeur ou rôtie au four, entière, en tranches ou en dés. Cuite entière, elle se pèle facilement après cuisson.
Elle accompagne agréablement protéines animales ou plats vegan. Elle se cuisine comme la pomme de terre en préparations salées mais aussi sucrées. Et si on la mange râpée ou en carpaccio on profitera alors pleinement de ses vitamines et minéraux qui ne seront pas dégradés par la cuisson.

Quels sont les bienfaits de la patate douce pour notre santé ?

C’est un aliment énergétique et riche en nutriments.
Elle est moyennement calorique car elle contient peu de lipides et de protéines mais plus de glucides que la moyenne des autres légumes.
Elle est riche en fibres végétales, en cela elle contribue à la régulation gastro-intestinale.
Son index glycémique est faible, elle est rassasiante.
C’est un aliment intéressant pour les diabétiques.
De plus elle est très riche en antioxydants du fait des bêta-carotènes dûs à sa couleur.
 
Elle est riche en vitamine A (30 % des VNR pour 100g de légume), vitamine B6 (16 % des VNR) et vitamine C (20 % des VNR). Ainsi elle renforce l’immunité, protège contre les infections, contribue à la croissance des os et des dents, au maintien de la peau et de la vision. Elle est bonne pour la santé du cerveau et du système nerveux.
C’est une bonne source de minéraux et d’oligo-éléments : manganèse (15 % des VNR), potassium (18 % des VNR), cuivre (13 % des VNR), mais aussi en plus faible quantité, fer, zinc, calcium, iode, sodium magnésium, phosphore.
La patate douce a par conséquent un effet protecteur sur la santé. Elle apporte de l’énergie pour l’activité quotidienne et la performance sportive. C’est une importante ressource alimentaire pour la population mondiale.

La Recette Innessence & Maison Loüno


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.