Amélie Clergue Vaurès
Ayurveda - Kinésiologie - Etiomédecine
 

Cabinet Ayurveda, Kinésiologie & Etiomédecine à Paris 16

 
 

Etiomédecine et PMA

Désir d'enfant, Et si l'émotionnel était l'une des clés ?

Le désir d’enfant, un désir naturel

Lors de l’étape de préconception, il est fréquent d’éprouver des doutes, des peurs, des inquiétudes. L’Ayurvéda aide à gérer convenablement tout ce stress. Calme et confiance sont essentiels lors de cette période. Se détendre et oxygéner son corps par les techniques de respiration, méditer pour apaiser son mental et générer des émotions positives, prendre du temps pour soi en massant son corps, toutes ces techniques vont canaliser le stress et faire prédominer une énergie de bien-être favorable à la conception, elles vont contribuer à fusionner les trois corps : physique, mental et spirituel.

Pourquoi parfois ce désir est-il si difficile à satisfaire ?

Quand survient un problème de fertilité, la médecine recherche d’abord quelle est la disponibilité physique du corps des partenaires, et en second lieu quelle est leur disponibilité mentale. L’importance du psychisme dans la fécondité étant largement reconnu, ce deuxième point devrait être examiné de pair car le stress reste une des principales causes de l’infertilité. Or le plus souvent c’est lorsque l’infertilité est médicalement inexpliquée que la disponibilité mentale est invoquée et étudiée.

Colère, peur, anxiété, nervosité, envie, cupidité sont des émotions humaines communes. L’éducation nous forme à les réprimer dès le plus jeune âge. En Ayurvéda on conseille de libérer les émotions négatives en les observant et en prenant conscience de leur cheminement. Elles sont liées à chacun des doshas qu’elles déséquilibrent si elles sont réprimées. Par exemple, la peur est lié à vata et dérègle les reins, la colère à pitta et perturbe le foie, l’envie ou la jalousie possessive sont liées à kapha et nuisent au cœur et à la rate.

Mais quand les émotions sont trop réprimées ou trop fortes, le cerveau met en place des blocages de protection qui font agir de manière automatique face aux nouvelles situations. Un travail psychologique est alors nécessaire pour faire sauter les verrous.

Même si certains craignent de mettre en lumière des traumatismes, des conflits ou leurs propres limites, l’accompagnement par un thérapeute est d’une grande aide dans ces cas. De toutes les thérapies qui peuvent être pratiquées à ce stade, ma préférence va à l'étiomédecine qui travaille seulement sur des ressentis inconscients et non sur l’analyse.

Comment l’étiomédecine peut-elle aider?

Fondée sur la circulation de l’énergie et de la pulsologie chinoise, l'étiomédecine permet de libérer une souffrance qui repose sur la difficulté à vivre une situation. L’intérêt de cette pratique est de soigner en synchronicité, par empathie, par un ressenti commun entre soignant et soigné. Pas de jugement, d’explications, de conseils, on ne raisonne pas, tout passe par ce qui est ressenti ensemble au moment de la prise de conscience. Le corps de la personne traitée révèle des informations qui sont perçues par le thérapeute au moyen du pouls. La prise de conscience du blocage et de son fonctionnement est commun et permet de traverser le problème, de le transformer et de s’en libérer ainsi que de la souffrance qui l’accompagne. L’énergie vitale qui était bloquée va circuler à nouveau, la guérison est en cours. La fin du soin s’accompagne d’une sensation de liberté retrouvée.
Il existe un lien entre fragilité énergétique et infertilité. Les chocs émotionnels vécus freinent, bloquent et même détruisent l’énergie vitale. D’où l’importance de l’Étiomédecine qui restaure et rétablit la circulation de l’énergie dans le corps. La prise de conscience des blocages permet au patient de se soigner seul en lâchant prise. Ce lâcher-prise optimise sa vibration énergétique et ses chances de concevoir.

Et dans mon cas ?

D’un point de vue médical, 15 à 20 % des causes d’infertilité sont inexpliquées.
D’un point de vue physiologique, entre 5 et 15% des cas d’infertilité restent inexpliqués.


À vous de poursuivre sur la voie de la santé physique, mentale et émotionnelle avec les clés qui vous sont propres, mais n’hésitez pas à explorer la piste de l’Étiomédecine dans l’accomplissement de votre désir d’enfant.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.