Amélie Clergue Vaurès
Ayurveda - Kinésiologie - Etiomédecine
 

Cabinet Ayurveda, Kinésiologie & Etiomédecine à Paris 16

 
 

Le miel, Nectar de la vie selon l’Ayurvéda

Ayurvéda

Introduction

Dans toutes les cultures, le miel des abeilles fait l’unanimité. Cadeau de la nature, c’est un véritable trésor s’il est bien utilisé. Il est connu et recommandé depuis la plus lointaine antiquité aussi bien comme aliment que comme remède à différentes pathologies. Ses bienfaits ont largement été étudiés, ils apparaissent déjà pour la plupart dans la Caraka Samhita, texte fondateur de l’Ayurvéda, qui insiste sur son bon usage.
Le type de miel dépend de la source, du type des abeilles et du moment de la récolte. Les textes ayurvédiques les différencient dans le détail mais tous n’existent plus de nos jours.
La fabrication est simple. Les abeilles collectent le nectar des fleurs ainsi que des substances végétales. Elles combinent le résultat de leur cueillette à leurs propres sécrétions, le transformant en une substance naturellement sucrée : le miel.

Avantages du miel

Le miel est un aliment naturel sous forme prédigérée, un aliment très complet. Il est riche en antioxydants et il contient de nombreuses vitamines et minéraux essentiels : vitamine B1, B2, B5, B6, cuivre, fer, zinc, calcium, potassium, sodium, phosphore, manganèse, magnésium, sélénium, silice et chrome qu'aucune autre source de complément ne peut fournir ensemble.
Le miel est l’une des meilleures sources d’énergie, il pénètre directement dans la circulation sanguine en raison de sa teneur en dextrine. Cette énergie est donc presque instantanée. Le miel est facilement digéré et assimilé. Mélangé et ingéré avec d’autres plantes médicinales, il augmente le processus de soin, il est yogavahi, il sert de catalyseur et de moyen de transport des énergies subtiles et des propriétés jusqu’au niveau cellulaire.

Bienfaits du miel

Consommé correctement, le miel est un aliment exceptionnel. Aliment satvique, au goût sucré et astringent, il est subtil et pénétrant. Le Sushruta Samhita, ancien texte sanskrit sur la médecine et la chirurgie, recommande de le consommer quotidiennement mais en quantité réduite, une seule cuillerée à café par jour et pas pendant les saisons chaudes. Le miel réduit les trois doshas, Vata et Pitta parce qu'il est sucré et astringent et Kapha pour ses propriétés de lumière. Mélangé à du jus de citron il est excellent pour équilibrer une aggravation de Vata.
Dans les atouts santé du miel, on trouve son activité antibactérienne, ses propriétés cicatrisantes et son action anti-oxydante.
Le caractère antiseptique du miel est dû à la présence de deux types de protéines : des protéines inhibines, diminuant la prolifération des bactéries et des protéines défensines, renforçant l'immunité. De plus son PH, toujours acide, permet aussi d'inhiber la croissance des bactéries.

D'où son usage thérapeutique pour nettoyer, purifier, cicatriser et guérir les plaies, gerçures, brûlures ou blessures.
Il est bon pour la santé buccale, pour les maux de gorge, les aphonies ainsi que pour les yeux.
Ses propriétés nettoyantes et de grattage aident à se débarasser d'un excès d'Ama.
Il stabilise le système sanguin et est excellent pour le coeur
Un ancien texte ayurvédique rapporté par le Dr Vasant Lad (auteur de Ayurvéda, science de l’Autoguérison, éd. Guy Trédaniel) décrit neuf façons d'utiliser le miel, je vous en donne quelques unes :
  • Pour vous aider à contrôler le cholestérol, l'hypertension et l'obésité diluez dans de l'eau tiède une cuillère à soupe de miel additionnée de cinq gouttes de vinaigre de cidre de pomme biologique et prenez-le à jeun le matin.
  • Une cuillére de miel calmera les irritations buccales et les ulcères.
  • Pour soigner une plaie superficielle, imbibez une gaze de miel et placez-la sur la plaie pendant la nuit.
  • En cas de rhume, mélangez une cuillère à soupe de miel avec une demi-cuillère à soupe de cannelle en poudre et consommez ce mélange en deux ou trois fois dans la journée.

En conclusion: bien choisir son miel

Selon l'Ayurveda, le miel cru est un médicament, mais le miel cuit est un poison. En effet la chaleur lui fait perdre ses propriétés, elle en fait un aliment mort et toxique, car elle réveille des toxines inactives, sources d'Ama.
La règle générale est la suivante : le miel ne doit jamais être cuit et rien ne doit être cuit avec du miel. D'où l'importance de consommer du miel cru n'ayant pas été chauffé ou pasteurisé. Si vous souhaitez en mettre dans votre infusion ou dans votre thé, attendez qu'il soit tiède (moins de 40º) ou à température ambiante. Ne l'utilisez pas pour cuisiner sauf en condiment dans vos vinaigrettes par exemple.
Plus le miel est sombre plus il est riche en antioxydants et en minéraux, il est donc meilleur en terme de santé. Vérifiez bien toujours que vous achetez un miel cru et biologique. Entre un miel traité et un miel non traité, la proportion d’antioxydants peut varier dans un rapport de 1 à 20. De plus avec le miel biologique vous éliminez la presque totalité de résidus indésirables : polluants, pesticides et autres contaminants. Le cahier des charges de l'apiculture bio est contraignant et garantit en général une bonne qualité du miel surtout en France.
Deux moyens simples de tester la qualité de votre miel :
  • Un bon miel coule au fond d'un verre d'eau sans se diluer.
  • Une goutte de miel tombée sur un torchon ou un papier absorbant glisse sans coller ni tâcher.
  • Un verset de la Bible pour conclure :
  • Les paroles agréables sont un rayon de miel, douces pour l’âme et salutaires pour le corps.

Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.