Amélie Clergue Vaurès
Ayurveda & Kinésiologie
 

Cabinet Ayurveda & Kinésiologie à Paris 16

 
 

L'eau

Alimentation et énergie

Elément indispensable au corps... mais laquelle choisir ?

Introduction

Lors de mes consultations vous êtes nombreux à aborder le problème de l’eau et de l’hydratation.
Quelle quantité d’eau faut-il boire ? Quel type d’eau consommer ?
Alors pour vous permettre de mieux comprendre le rôle de l’eau dans le corps ainsi que le marché de l’eau, je vous propose deux newsletters sur ces thèmes. Aujourd’hui, la première aborde l’hydratation et les besoins en eau selon l’Ayurvéda et les doshas. La deuxième, dans quelques temps, vous parlera des différents types d’eau avec leurs avantages et leurs inconvénients. J’espère ainsi vous aider à choisir en connaissance de cause la meilleure option d’eau à boire pour chacun d’entre vous.

 

L’eau est vitale pour l’être humain. Sans eau il n’y a pas de vie possible. Elle est essentielle pour notre santé. C’est le constituant principal de notre corps, 70 % de son poids. Elle aide le corps à remplir ses fonctions et à se détoxifier.
L’eau que nous buvons va, par exemple, hydrater nos cellules et nos tissus, fluidifier notre sang et notre lymphe, protéger nos articulations. Mais aussi elle sert à réguler notre température, elle va aider à la métabolisation des aliments et au transport des nutriments ainsi qu’à l’élimination des déchets par les urines, les selles, la transpiration.
Une bonne hydratation est donc très importante pour le fonctionnement du corps.

Nos besoins en eau

Nos besoins en eau varient avec certains facteurs :

  • l’activité physique, en particulier si elle est intense, c’est à dire faisant transpirer,
  • l’âge,
  • l’environnement extérieur : chaleur du soleil ou du chauffage, vent,
  • la santé générale quand elle est perturbée : fièvre, vomissements, diarrhées, infections urinaires ou calculs rénaux, etc.

L’apport d’eau se fait par les aliments (environ 1 L par jour) et par la boisson (environ 1,5 L par jour).

Eau et Ayurvéda

L’Ayurvéda personnalise les besoins selon la constitution de chacun.

En effet l’eau nécessaire à la digestion ou celle excrétée par la sueur ou les urines est variable d’une personne à l’autre.
Kapha dosha n’a pas besoin de boire beaucoup. L’eau fait partie de sa constitution, elle soutient sa structure et sa lubrification. Il devra cependant être vigilant car il a tendance à retenir l’eau.
Pitta a besoin d’eau pour le rafraîchir à cause de la prédominance de l’élément Feu et d’une transpiration plus abondante. Il pourra boire de l’eau fraîche mais jamais glacée.

Vata a besoin de boire plus pour réduire les qualités du vent qui le caractérisent et parce que l’élément Eau ne fait pas partie de sa constitution. Il est sensible à la déshydratation. Il devra boire de préférence de l’eau tiède à chaude, elle va aider à neutraliser sa sécheresse.
L’eau représente la matière fluide, elle est un élément protecteur du corps. Elle n’a aucune des six saveurs ayurvédiques, mais la manifestation du goût dépend d’elle. Ses qualités sont la fraîcheur, la stabilité, la pesanteur, la cohésion, la douceur et bien sûr la fluidité. Si vous ressentez les qualités contraires à celles-ci, boire de l’eau vous aidera.

Pourquoi boire de l’eau ?

Boire de l’eau chaude stimule l’appétit et la digestion. Cela calme l’inflammation intestinale et aide à lutter contre la constipation. 

Le matin au réveil, c’est la première boisson de la journée. Bue à jeun, l’eau chaude va favoriser la purification de l’organisme.

Évitez l’eau froide ou glacée qui nuit au métabolisme en réduisant la force du feu digestif.

Buvez entre les repas et asseyez-vous pour boire comme pour manger, en prenant le temps de savourer votre eau par petites gorgées. Tourner l’eau en bouche avant de l’avaler change sa viscosité et cela permet une meilleure absorption pour les besoins vitaux.

Les apports en eau

20 % des apports quotidiens sont faits par les aliments (fruits et légumes principalement). Le reste doit être bu et c’est en écoutant votre soif que vous réglerez votre quantité d’eau. La soif est une impulsion naturelle qu’il faut apprendre à reconnaître. C’est un signal subtil qu’on a tendance à ignorer et même parfois à confondre avec la faim. C’est le meilleur indicateur de votre besoin d’hydratation. Un autre indicateur est la fréquence et la couleur des urines. Elles doivent être jaunes comme la bière au réveil et plus claires, voire incolores, dans la journée. Si elles sont foncées ou très odorantes, c’est que vous devez boire plus.

En conclusion

Faites de l’eau votre boisson préférée ! Certaines boissons industrielles, l’alcool, le café, le thé ne sont pas de bons apports du point de vue de l’hydratation, elles coûtent à l’organisme qui doit les éliminer.
Parce qu’on peut se la procurer facilement, qu’elle est bon marché et qu’elle ne contient pas de calories, l’eau est de loin la meilleure option de toutes les boissons. Elle seule désaltère vraiment. Mais une bonne eau doit être la plus pure possible : exempte de microbes, de déchets organiques divers et de produits toxiques.

Dans ma prochaine newsletter vous découvrirez quelle eau il est préférable de consommer.

Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.