Amélie Clergue Vaurès
Ayurveda & Kinésiologie
 

Cabinet Ayurveda & Kinésiologie à Paris 16

 
 

L'intention et son Pouvoir

Kinésiologie

Qu’est-ce que l’intention ?

Quand vous dites « j’ai la ferme intention de faire quelque chose » vous ne parlez pas de l’intention dont je vais parler. Ici il ne s’agit pas de quelque chose que l’on fait mais d’une énergie à laquelle on se connecte, une énergie bienveillante et créatrice qui n’a rien à voir avec la force de notre volonté. C’est une prise de conscience intérieure qui s’acquiert en faisant confiance à son intuition, en écartant les doutes, en imaginant sa vie telle qu’on veut qu’elle soit. Ainsi nous devenons disponibles pour que le pouvoir de l’intention s’infiltre en nous. Dans ce processus notre imagination est plus efficace que notre volonté.

Les principes de la création

L'Univers est énergie : la terre, les plantes, nous… Tout est énergie, une énergie bienveillante qui crée la vie, la lumière, la chaleur… et moi, je suis un tout petit amas de cette énergie universelle. En prenant conscience de cela je vais commencer à comprendre mon pouvoir sur ma vie. C’est en restant connecté à cette énergie et en faisant vibrer celle qui est moi que je crée ma vie, je ne la subis pas. Tout se joue maintenant et tout dépend de moi.

Notre fonctionnement

Pour cela il me faut sortir du carcan que m’impose mon inconscient, abandonner les croyances, les conditionnements de mon éducation. Mon inconscient crée à mon insu mes pensées négatives en fonction de mémoires erronées. Je dois lui demander d’effacer tous ces programmes néfastes. Je dois agir et non attendre. Je dois me rappeler que c’est moi qui crée ma vie par mes pensées et que si j’irradie le bonheur, je crée une vibration positive. Quand je comprends que c’est moi qui me crée en victime des situations, je peux arrêter d’être victime et trouver le bonheur. C’est moi qui crée l’expérience du désespoir. La clé, c’est de vouloir aller bien ! Je suis libre de sortir de la prison où je me suis enfermé, c’est moi qui ai les clés. Le bonheur est en moi. Si je le cherche à l’extérieur, quoique je puisse acquérir, je ne l’obtiendrai pas pleinement. Le bonheur n’est pas lié aux biens matériels, c’est un état d’esprit. 

 

Tout n’est pas écrit d’avance, on n’est pas victime. Il faut l’accepter et se reconnecter à sa puissance, devenir conscient et agir.

 

On crée ainsi une vibration qui donne confiance, une vibration généreuse envers soi-même, en toute humilité.

Je suis le seul responsable des situations où je me trouve. C’est moi qui les ai attirées. Les autres n’y sont pour rien. L’autre est le reflet des défectuosités de mes programmes inconscients. Il me faut modifier, pacifier mes mémoires pour changer mes schémas. Inutile de lutter contre mes pensées, je dois simplement leur donner plus d’espace, les apprivoiser au lieu de les contraindre, me rappeler que j’en suis le maître. Si je monte mon intention au-dessus de mes pensées négatives elles n’agiront plus sur ma vie et cette vibration attirera d’autres manifestations qui la feront évoluer différemment.
Au fond de moi, il y a la certitude de ce que je veux, mais il y a aussi la peur ou la paresse de le découvrir. Je dois m’ouvrir à l’éventualité de ne pas savoir, je dois lâcher mes certitudes.
 
Je ne dois pas attendre que ça vienne de l’extérieur car le monde extérieur est le reflet de mon monde intérieur. Si je m’aime, si je me vois comme une opportunité, les autres me verront ainsi et la vibration d’amour que je crée va en amener d’autres.

Mais comment ?

Par la compréhension mon regard sur la vie devient bienveillant et cette bonté va m’amener les réponses. Me tourner vers mon vrai désir n’est pas simple, c’est énorme car ça me demande de lâcher le contrôle. Je dois abandonner mon envie d’avoir raison car elle est incompatible avec mon désir d’être heureux.
Se sentir bien c’est se sentir complet, en paix avec soi-même. Ainsi j’arrête de demander au monde de combler un vide. Ma vibration est une vibration de complétude sans besoin de rien, totalement désintéressée et qui dépend de moi seul. Et la réponse de l’univers à ma vibration sera connectée avec elle et elle m’apportera ce que j’attends. J’utilise ma puissance avec des idées d’impuissance, avec humilité et ignorance.

En conclusion

On fait partie d’un grand Tout. Pour se sentir fort et puissant il faut se sentir en connexion avec Lui. Cette force passe par le cœur. Pour l’acquérir on va devoir ouvrir ses yeux, écouter son intuition, développer son imagination. Par exemple imaginer ce que l’on veut attirer dans sa vie pour le rendre manifeste. Nous détourner de ce que nous ne voulons pas pour nous concentrer sur ce que nous voulons. Penser seul sa vie, pratiquer la pleine conscience, méditer, etc. Ainsi on augmente son niveau d’énergie. Si on est ouvert, flexible, curieux, on s’ouvre à des champs nouveaux. Tout chemin de vie passe par l’amour. Il ne peut y avoir de chemin harmonieux qui ne passe par l’amour des autres, de la nature, de la vie. Cet amour est inné, il faut l’activer et le développer, se souhaiter et souhaiter aux autres le bonheur. Il faut puiser dans la partie invisible de nous-mêmes pour changer nos pensées et reprendre ainsi le contrôle de sa vie. C’est un éveil spirituel à une conscience supérieure.
Pour cela, pour libérer ses « possibles », il est nécessaire de se réaligner à ce qui est notre Source, afin que notre monde intérieur soit en harmonie parfaite avec le pouvoir de l’intention.

Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.