Amélie Clergue Vaurès
Ayurveda & Kinésiologie
 

Cabinet Ayurveda & Kinésiologie à Paris 16

 
 

L’été un moment idéal pour aller à la rencontre de soi...

Ayurvéda

L’été un moment idéal pour aller à la rencontre de soi...

Introduction

L’été arrive enfin après un printemps bien difficile cette année. Pendant le confinement nous avons été confrontés à qui nous sommes, à faire face à nos émotions sans pouvoir s’en échapper par des divertissements ou autre. Ce ralentissement et le fait d’être privé de contacts et de liberté ont commencé ou intensifié pour certains d’entre vous un travail d’introspection.
Aujourd’hui, nous avons peu à peu retrouvé le plaisir de vivre librement, même si ce n’est plus tout à fait pareil.
Pourquoi ne pas profiter de cette période estivale pour continuer à essayer de mieux se connaître ? Partir à la rencontre de son moi profond pour trouver et donner le meilleur de soi, être heureux et rendre les autres heureux. C’est ce que je vous propose d’essayer dans cette newsletter.

Apprendre à se connaître

De quoi ai-je réellement besoin ? Qu’est-ce qui me rend heureux ? Qu’est ce qui me fait vibrer ? Pourquoi est-ce que je réagis ainsi ? Pourquoi suis-je en colère ? Ne suis-je pas capable d’atteindre cet objectif ? De quoi ai-je peur ?
Se connaître, c’est savoir la juste réponse à toutes ces questions. C’est se connecter à sa conscience supérieure, à son être profond. C’est contacter ses zones d’ombre et de lumière, sans jugement, juste en observant.
 
C’est bien connaître ses forces et ses faiblesses, ses qualités et ses défauts, afin de prendre confiance en soi et avoir conscience de soi. Ce sera une aide dans son accomplissement, pour développer son estime de soi, pour régler ses conflits internes.
 
Ce n’est pas facile mais cela servira pour faire les bons choix, ceux qui rendent heureux et permettent de rendre heureux son entourage.
Dans cet apprentissage il est indispensable d’être sincère, patient, indulgent et bienveillant envers soi-même. Doser ses objectifs afin qu’ils soient accessibles. S’accorder des pauses ou une récompense pour se donner le courage de persister dans l’effort entrepris. S’auto-observer, identifier ses talents et ses failles afin de changer les conditionnements ou les habitudes qui sont néfastes dans sa vie. Rencontrer sa nature profonde, celle qui pousse à agir, hélas pas toujours dans son intérêt.

Rencontrer l’ombre pour y mettre de la lumière

On a beau savoir ce qui est bon pour soi, on se laisse quand même tenter par des envies, entraîner par des pulsions ou des fréquentations nuisibles. Le cerveau rationnel ne suffit pas à résoudre le problème, il faut faire appel au cerveau émotionnel. Passer d’une pensée froide, rationnelle, à une pensée affective. Il faut tout d’abord accepter cette part d’ombre en soi. Il faut l’explorer pour tenter de comprendre ce qui pousse à agir à l’encontre des intérêts.

Pourquoi suis-je incapable d’arrêter de fumer ? De craquer devant un plateau de pâtisserie ? De boire un verre de trop ? Pourquoi suis-je en colère ? Qu’exprime mon émotion ?

Il s’agit de s’accepter avec sincérité tel que l’on est, sans chercher à ajouter ou à retrancher quoi que ce soit, sans se comparer aux autres puisqu’on est unique, mais sans se surestimer ni se mésestimer. Cela permet d’évoluer, on améliore ce qui ne nous fait pas honneur et on donne un sens à sa vie.

Être fier de soi, non pas du résultat atteint, mais de la connexion faite entre le mental, le cœur et le corps, qui permet de s’aligner avec qui l’on est réellement.
 
La fierté est une émotion mobilisatrice. Bien utilisée, par le cœur et non par l’ego, elle va renforcer la volonté, nous connecter à notre puissance interne et nous permettre de surmonter les émotions négatives.
Il faut reconnaître cette partie de nous-même profonde et mystérieuse. On doit en tenir compte, savoir lui faire des concessions pour l’apaiser et éviter qu’elle nous emporte là où nous regretterions d’être allé. On va devoir négocier graduellement avec elle pour obtenir ce qui est bon pour soi et garder le contrôle au quotidien. Une meilleure connaissance de notre essence profonde permet de comprendre qu’autour de nous les gens aussi sont mus par des désirs obscurs, des pulsions irraisonnées, et cela va nous rendre indulgent et généreux. On se connecte ainsi à l’énergie de l’amour, l’amour universel.

En conclusion

Il convient d’accepter la réalité et de chercher comment devenir soi tout en devenant meilleur. Faire la paix avec soi-même. Se connecter à sa conscience donne une puissance infinie. Pour cela il faut écouter son cœur plutôt que sa raison, oublier préjugés et jugements a priori, se fier à ses intuitions.

Sur ce chemin de la connaissance de soi certains yogas et la méditation sont des outils efficaces. En faisant le calme dans son esprit, on se trouve face à une partie ignorée, le moi intérieur, qui s’ouvre sur l’inconnu et qui va aider à mieux cerner sa personnalité, à comprendre ses comportements, ses aspirations, ses peurs, ses limites.

En allant rechercher ce qu’on est en réalité au plus profond de soi, on peut devenir le maître de soi-même ainsi qu’une meilleure personne.

Bel été à tous !


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.